Profiter de la voile dans la magnifique baie de Sydney


Flying Brandy summer 2014 (13)En octobre, j’ai répondu à une annonce sur Gumtree (équivalent du site leboncoin.fr en France). Un certain Marco recherchait des équipiers pour faire de la voile. Ayant quelques connaissances de navigation grâce à notre année d’école de voile à Antibes en 2013, Marco m’invitait à une journée “test” fin octobre. La journée test était en fait directement une compétition, pas le temps de s’entraîner !  Heureusement, j’avais un poste facile, 2nd équipier, je gérais la montée du spi et … c’est tout.

Le test était validé ! Les exigences étaient simples: assurer une présence régulière (tous les 15 jours). Les frais se résumant à … ramener de la bière ou de la quiche selon ses spécialités culinaires.

 

Me voilà embarqué pour une saison de voile sur la baie de Sydney.


Marco est Chilien, depuis 30 ans en Australie et possède une entreprise d’informatique. L’équipage est très international: français, espagnol, australien, écossais,… Le bateau est un
Flying Tiger 10. C’est un bateau de course. Il répond très rapidement aux manœuvres et très puissant par rapport aux bateaux Flying Brandy summer 2014 (11)habitables sur lesquels j’ai déjà navigué. Du 16 nœuds sous spi par gros temps, la bôme dans l’eau. De fortes sensations ! Les manœuvres doivent aussi être rapidement exécutées pour éviter sous peine de se faire “vivement” reprendre par Marco. Mes 3 mots d’anglais et encore moins de vocabulaire marin anglais ont été mis à rude épreuve. Plusieurs fois j’ai espéré ne pas me tromper dans les commandements.  La compétition à laquelle on participe a lieu tous les 15 jours le samedi. Cela commence vers 12h et on essaie d’en revenir le plus vite possible (vers 16H ). La rade de Sydney est un endroit parfait pour naviguer, pas de vagues, un vent assez régulier, beaucoup de bateaux sur l’eau, de l’optimistes à des yachts luxueux, sans oublier les ferry qui ont priorité sur tous les autres bateaux. Il faut justement bien connaître les priorités sous peine d’entendre crier: “starboard” (tribord) ou au pis frôler les collisions.Le soleil est aussi très souvent au rendez-vous.

 

 

Très irréguliers au début et plutôt en fin de tableau, nous avons été de plus en plus réguliers en fin de saison (la saison d’été dure d’octobre à avril).   Christmas Time on Flying BrandyNous sommes maintenant régulièrement classés dans les 5 premiers sur 15. Une fois la course finie, l’heure est à la bière ou aux quiches, en devant faire attention aux rapides accidents qui peuvent arriver (voir vidéo). Une fois le bateau rangé et mouillé au mooring dans la baie de Mosman Bay, on se retrouve au yacht club pour, de nouveau, quelques bières accompagnées de temps en temps de saucisses cuites sur les barbecues du ponton 🙂

 

 

 

Voici une vidéo de bons moments sur l’eau et résumant bien l’ambiance des samedis.

Et surtout merci Marco de me permettre de profiter autant de la baie de Sydney:)