Après avoir intensément travaillé pendant 2 jours, nous profitons de nouveau d’un long week-end de 3 jours pour partir à la recherche de Koalas le long de la Great Ocean Road avec Marie, Vincent et Julien. Au programme: la Great Ocean Road et un peu de Melbourne. Cette route est située au Sud-Ouest de Melbourne et l’une des plus connues d’Australie.

Des surfeurs et des Koalas, la vie est douce…

on le prendra sous toutes les coutures

Le samedi, nous commençons notre périple par la ville de Torquay. Ville mythique pour les surfeurs, c’est ici que les marques Rip Curl and Quicksilver ont été créées dans les années 70. Les températures sont plus basses qu’à Sydney (sans parler des chaleurs de Darwin). Cela nous fait du bien de sentir ce froid (avec le soleil). Nous nous sentons en hiver, ou plutôt comme une belle journée de début d’hiver en Europe. La ville est paisible et semble rythmée par les vagues. Du coup l’ambiance est charmante et donne envie de passer du temps à ne rien faire.

Nous continuons tout de même notre périple le long de la côte. Nous nous arrêtons régulièrement pour profiter de jolies plages (notamment Bell Beach où Patrick Swaize disparaît dans le final de Point-Break – info très importante !) , de jolis points de vue nous rappelant le pays basque et … des Koalas. La recherche de ce mystérieux animal se fait dans les forêts d’Eucalyptus. Timides au début, nous en voyons plusieurs par la suite. Nous arrivons même à nous approcher à quelques mètre de l’un d’eux. Pas vraiment stressé, il continue sa sieste et étirements malgré les centaines de photos que nous avons prises de lui.

 

 

De la pluie puis de belles couleurs à Melbourne

Melbourne

Le dimanche, le temps se gâte en matinée. Nous nous réveillons à l’aube pour faire de belles photos des 12 apôtres. Nous avons surtout le droit à une pluie froide et intense avec beaucoup de vent. Nous sommes du coup seuls dans les sites. Les 12 Apôtres sont de grands rochers calcaires sortants de l’eau, séparés des falaises. Cependant, ils ne sont plus que 7. L’érosion due aux vagues ronge 2cm par an. En 2012, un rocher de 45 mètres s’est écroulé. Cette partie de la Great Ocean Road nous fait penser aux plaines d’Irlande: de vastes vallons d’herbes très vertes avec des kangourous par la version australienne. Nous rentrons le soir à Melbourne en faisant un 2ème stop à Torquay pour profiter des prix des magasins d’usines de Rip Curl.

Nous mangeons le soir une succulente pizza à Melbourne. Nous apprécions cette ville qui semble moins dense que Sydney et plus… Européenne. Le lendemain, notre première impression est confirmée. Nous commençons notre journée au Queen Victoria Market. De nombreux étales de produits frais ou de vêtements. Nous déambulons et flânons dans les stands. Nous nous laissons guider par Marie, Vincent et Julien qui sont déjà venus à Melbourne. Ils nous emmènent dans le jardin botanique de Melbourne où nous profitons du soleil intense. Nous continuons notre balade le long des berges où de nombreux avirons s’entraînent. Nous passons l’après-midi à déambuler dans les rues pour profiter du Street-Art ou simplement des animations de rues: concert, commémoratif bouddhiste, danse de rues,… Nous ne nous sentons plus en Australie, mais en Europe, peut-être l’effet des platanes dans les rues. Nous rentrons le dimanche soir, sans retard cette fois-ci.

Encore un beau voyage avec de nouveaux animaux et de nouveaux types de paysages et de nouveaux animaux typiques de l’Australie.

 

Galerie: Melbourne